"Les relations commerciales : amélioration ou dégradation ?" 14 mars 2017

Professions Événements Publié le par Marion THORY
PARTAGER :

En présence de Pierre Pelouzet, médiateur des Entreprises et François Girard, secrétaire général du CDAF, Conseil national des Achats, les industriels de mobilier de bureau ont débattu le 14 mars avec quelques acheteurs du secteur privé et du secteur public, de certains points à préciser dans la Charte Mobilier de bureau.

"Relations commerciales : amélioration ou dégradation ?" : tel était le thème de cette rencontre, dont l’objectif était d’interroger les acheteurs et les industriels sur la qualité de leurs relations commerciales, deux après le lancement de la Charte.

Le travail réalisé par les 23 membres du Groupement des industriels de mobilier de bureau de l’Ameublement français, fondateurs de la charte, a été salué par la Médiation et le CDAF. Il a été souligné que l’engagement de toute une profession à travers une charte était une condition nécessaire à la réussite de ce type de projet. Les acheteurs ont fait savoir qu’ils auraient aimé être associés en amont du projet. Pour parvenir à établir une véritable confiance entre les parties, il est nécessaire d’aller plus loin.

Ainsi, il a été décidé de lancer une commission de travail au sein du CDAF avec les acheteurs et les fabricants afin d’améliorer le dialogue entre industriels et donneurs d’ordre.

 

          

Onglets principaux